Dompierre sur mer s’engage contre les violences intrafamiliales


INFORMATION D'URGENCE // COVID-19 //
Rappel des dispositifs d’alerte et de secours pendant le confinement :


Ce contexte sanitaire inédit constitue un facteur aggravant pour les femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants confinés avec leurs agresseurs. Il est important de rappeler que l’ensemble des différents dispositifs d’alerte et de secours sont actifs pour écouter, secourir et protéger les personnes victimes de violences à l’intérieur du foyer.
Si elles se sentent en danger, les victimes peuvent quitter leur domicile, avec leurs enfants, à tout moment, et ce sans devoir disposer d’une attestation. Les policiers et les gendarmes ont été formés à ces situations d’urgence.

En cas d’urgence et de danger immédiat :
  • Appeler le 17
  • Utiliser le 114 par SMS
Pour un conseil, une orientation ou signaler un fait de violences :
  • Appeler le 39 19 : numéro gratuit et anonyme fonctionnant du lundi au vendredi de 9h à 22h, ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h
  • Signaler votre situation sur Internet via la plateforme dédiée fonctionnant tous les jours sans exception, 24h/24 avec un tchat non traçable : arretonslesviolences.gouv.fr
  • Utiliser le tchat gratuit : www.commentonsaime.fr (disponible 7j/7, de 10h à 21h).
  • Télécharger l’application "APP-ELLES"
  • Si vous êtes une femme en situation de handicap et victime de violences, appelez le 01 40 47 06 06 (permanences le lundi de 10h à 13h et de 14h30 à 17h30 ; le jeudi de 10h à 13h)
  • Si vous êtes un enfant victime de violences, appelez le 119 (appel gratuit 24h/24, 7j/7)
Dispositif « alerte pharmacie »
Depuis le confinement, les personnes victimes ont également la possibilité de se signaler, à tout moment et sans attestation, auprès de leur pharmacien qui contactera les forces de l’ordre. Chaque victime ou chaque proche de victime (familles, amis, voisins, collègues, etc.) peuvent en effet alerter un pharmacien à tout moment.
 

Les violences faites aux femmes sont multiples et multiformes. Qu’elles soient physiques, psychologiques, sexuelles, économiques ou administratives et qu’elles aient lieu au sein de la famille, dans le couple, au travail, à l’école, dans la rue, dans les transports en public ou dans le cadre d’activités sportives ou culturelles, elles nous concernent toutes et tous.

Aucune parole et aucun geste ne sont anodins. 25% des jeunes femmes ont peur dans la rue, 94 000 femmes sont victimes de viol ou de tentatives de viol chaque année. En 2019, 146 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon, soit 25 de plus que l’année précédente.

25 novembre, journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes

La Municipalité de Dompierre sur Mer dit stop et décide de s’engager au quotidien contre les violences faites aux femmes et plus largement contre les violences intrafamiliales. Le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, est l’occasion pour la commune d’entamer des actions pour la prévention de ces violences, pour soutenir les associations engagées et pour accompagner les victimes. Expositions, projection de film, débats et échanges vous seront proposés tout au long de l’année.

Dans le cadre de cette journée internationale, la Bibliothèque Municipale a fait l’acquisition d’ouvrages sur les droits des femmes ou encore sur les violences familiales, conjugales et intrafamiliales, que nous vous invitons à découvrir.

Contact : 05 46 35 16 37 / bibdompierre@ville-dompierre-sur-mer.fr
du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h.

Signalements

Par téléphone

  • 3919 : Violences Femmes Info, le numéro d'écoute national anonyme et gratuit en métropole et dans les DOM - 7 jours sur 7 du lundi au vendredi de 9h à 22h, les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h.

  • 05 46 41 18 86 : Service d'Aide aux Victimes du CIDFF 17 (Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles). Permanence juridique les mardis et vendredis de 14h à 16h30. Permanence psychologique les mercredis de 14h à 16h. Groupes de parole.
En ligne

Hébergements d'urgence

Le numéro national d'urgence sociale

  • 115 : le travailleur social vous écoutera, évaluera avec vous la situation et vous informera des possibilités existantes.
Les associations
 
  • Altéa Cabestan
Hébergements d'urgence à La Rochelle et Rochefort
Tél. : 05.46.42.62.74 (La Rochelle)
Tél. : 05.46.99.72.00  (Rochefort)
Site Internet : https://asso-altea.fr/violences
 
  • L'Escale
Hébergements d'urgence à La Rochelle et Niort
Tél. : 05.46.00.20.30
Site Internet : http://www.lescale-auquotidien.com/hebergements-urgence.html
 
  • Tremplin17
Hébergements d'urgence à Saintes, Royan, Saujon, Saint-Jean-d’Angély
Saintes : 05 46 74 43 21
Royan : 05 46 39 04 00
Saint Jean d'Angely : 05 46 24 07 35
Site Internet : https://tremplin17.fr/votre-situation/violences-conjugales

Informations complémentaires

  • Le site https://arretonslesviolences.gouv.fr fournit des informations et des détails sur les loi existantes, apporte des conseils et contient une rubrique dédiée aux missions et aux coordonnées des associations nationales et locales.
  • Le film “Face cachée” : Coup de coeur du public de Festiprev 2019 : https://youtu.be/2wLPT1fb0C8

Vous êtes artiste et vous voulez participer à une future exposition pour lutter contre les violences faites aux femmes : contactez la mairie au 05 46 35 59 00 ou par mail : secretariat2dsm@ville-dompierre-sur-mer.fr